Principes et valeurs

Nous sommes une ONG pour la coopération au développement avec le peuple de Guinée-Conakry . Nous sommes le résultat de la fusion en Janvier 2016 des deux associations qui travaillaient déjà et collaboraient dans le domaine: GUINEAR Guinée-Aragon Solidarité (fondée en 2007 par Javier Barrado, à Saragosse) et DIMEDIMALI AFRICA (fondée en 2009 par Pepe Montaud à Cocentaina -Alicante-), Dimedimali AFRICA signifie : « aide les enfants de l’ Afrique. » en langue Sussu.

Ce sont les valeurs et principes que nous croyons:

Le respect et la dignité de la culture africaine

Nous cherchons le bien-être des plus vulnérables, en respectant surtout la dignité humaine, la culture et l’environnement du pays et de favoriser une attitude de respect de leur identité et des institutions. Nous essayons d’éviter parfois le « complexe de supériorité culturelle » dans la coopération-.

Participation locale

Nous travaillons pour atteindre l’égalité ethnique et du genre en renforçant les capacités et les opportunités. Les bénéficiaires doivent être impliqués en apportant leur travail, l’engagement à la bonne gouvernance et la mobilisation des ressources locales. Nous essayons surtout d’éviter la dépendance.

Participation

Nous faisons la promotion des principes démocratiques et participatives dans le travail avec et pour les communautés et dans notre propre organisation interne.

Développement durable

Nous considérons l’importance à la durabilité du projet et la continuité de celui-ci, en faisant un suivi approfondi par les membres de la fondation, avec des déplacements périodiques en Afrique et un contact permanent avec la contre partie.

Transparence

Nous basons notre travail sur la transparence dans tous les domaines de travail, de prise de décision et le cycle de projet, à la responsabilité, à la fois social et économique. Nos Mémoires et Rapports  Économique sont disponibles à tous les partenaires et placés sur le site internet.

 

“Beaucoup de petits gens dans de petits lieux, faisant de petites choses, peuvent changer le monde ” (Eduardo Galeano)

.