Dispensaire

DIMEDIMALI-AFRICA  a construit en 2011 une clinique attaché à l’école Mohamed Barry, avec laquelle il collabore (c’est là où les enfants parrainés étudient). Dans un premier temps, il était équipé d’un générateur de panneaux solaires parce que, dans ces dernières années, l’électricité était un luxe dans nombreux quartiers de la capitale -Conakry-. Depuis 2015, le courant est généralement constante dans une grande partie de la ville, bien que les coupures ne sont pas rares.

 

La construction, ainsi que la fourniture de matériaux (meubles, des civières, des équipements médicaux) et des médicaments a été un remarquable effort économique. Comme personnel permanent, nous avons trouvé un médecin et une infirmière qui sont responsables de la gestion quotidienne et les soins primaires (gratuit pour les enfants parrainés) et à prix raisonnables pour tous les élèves de l’école et le voisinage du quartier d’Hamdallaye en général. Les soins des cireurs du « Projet Cireur » sont couverts aussi par GUINEAR.

 

Après quelques problèmes juridiques qui ont été lents à résoudre, on a tenté de relancer le dispensaire en visant l’horizon que la clinique finira par devenir économiquement autonome.

 

Le personnel de la clinique médicale effectue des visites régulières au village pour passer la révision des enfants de Diassia et les filles parrainées et tous ceux qui en ont besoin.

dispensario guinear-dimedimali

Ce sont des images de l’installation du générateur solaire:

dispensario guinear-dimedimali

 

dispensario guinear-dimedimali