Cireurs

Tout a commencé en 2004, avec le parrainage personnel d’un cireur des les rues de Conakry. Aujourd’hui, le «Projet Cireurs « a aidé plus de 200 enfants à réussir.

Il s’agit d’un projet purement d’assistance mais pionnier en Afrique: aider les enfants qui sont déjà en cours, qui travaillent dur pour leur avenir et celui de leur famille. Bien qu’il y a des adultes, la plupart sont très jeunes, et presque le 100% du groupe ethnique PEULH.

GUINEAR leur fournit du matériel de travail gratuit tous les quinze jours (cirage surtout, mais aussi brosses, filets, colle …). Il y a deux « antennes » dans les quartiers d’Hamdallaye et Lambanyi qui profitent plus de 80 enfants. Ils ont également droit aux soins médicaux gratuits au dispensaire de l’école Mohamed Barry (voir « Dispensaire »).

Ce travail est peu reconnu et mal payé: cirer un paire de chaussures coûte 1000 gnf -environ 12 cts. €. Il fau cirer 3 paires de chaussures pour acheter un pain, 80 pour acheter des chaussures, et quelque 150 pour payer le logement d’une chambre modeste …. Aussi pour trouver des clients ils doivent parcourir plusieurs kilomètres par jour.

De nombreux cireurs ont été en mesure d’ arrêter cette activité et chercher pour une autre plus lucrative (généralement dans le secteur du petit commerce). Certains d’entre eux on réussi et ça a été grâce à notre aide, si modeste qu’elle aie été.

Nous voulons aider les cireurs. Ils sont un exemple. Ils sont déjà en cours. Certains n’ont pas cessé d’ étudier et on essaye d’aider ceux – ci aussi avec le matériel scolaire. Nous voulons renforcer l’idée que l’ argent est nécessaire , mais l’ éducation elle est aussi bien nécessaire.

4 de nos gars ont pu atteindre l’université … Et d’autres aussi le feront.

Voulez-vous nous AIDER?